• Les Rogatons

    Les RogatonsCorps de plomb
    Pieds enclumes,
    Lourds à soulever
    Douloureux au delà-du mal.

    Au ras du bitume
    qui pue la merde
    qui suinte la pisse,
    dorment les rogatons.

    En boule, en tas,
    Tas de chiffons
    Aux couleurs pisseuses
    Comme l'odeur des frusques.

    Cette odeur identitaire
    qui annonce notre passage,
    fracasse avec violence
    votre bien-pensante indifférence.

    Interdits de chiottes,
    interdits de fontaines
    publiques
    pédiluves pour bobos

    Par temps de canicule.
    Interdit de boire,
    on crève aussi  l'été
    en petits tas desséchés.

    Comme vos cœurs
    qui attendent l'hiver
    et ses putain de JT
    pour se rafistoler la conscience.

    Cette bonne conscience
    aux deux balles que vous nous refusez.
    Bancs interdits,
    Piques anti pigeons, anti chiffons.

    Du pain pour les pigeons,
    Pour les rogatons
    des pains dans la gueule,
    des coups de pied ciré

    Dans les corps de plomb
    aux frusques pisseuses,
    tas de chiffons informes
    pouvant être toi
    demain. Ou après-demain.

    « L'en-vers des motsAtelier 13-sujet 9 »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Août à 14:36
    Super bien dit merci pixelie

    Kenavo
    2
    Lundi 10 Août à 09:27

    Je suis heureuse de t'avoir lue, et j'apprends un mot ! Merci à toi

    Bonne semaine

      • Lundi 10 Août à 09:52

        Bonjour dame Ghislaine !

        Ah bon ? quel mot ?

        Bisous

    3
    Jeudi 13 Août à 21:32

    Bonjour,

    Tout d'abord bravo pour ce texte, il est saisissant et tellement vrai qu'il est effrayant, félicitation !

    je suis Cricrige et j'écris parfois, quand le temps me le permet, sur l'atelier d'écriture "les mots de Montpellier". Pour info, je me suis permise d'installer ton flux RSS sur mon site internet. J'espère que tu n'y vois pas d'inconvénient.

    Bonne soirée et à bientôt de te lire.

    Christine Laurent (Cricrige)

    4
    Jeudi 20 Août à 14:13

    et hop ...me revoilà et j'ai lu et même relu !  ça ne devrait pas exister et pourtant !!!!!!! J'ai découvert la vie de rue à Paris car j'habitais face au métro "Duplex"... J'ai donné des francs mais j'y aurai laissé ma paie !!!!!!!! alors !!!!!!!! bisous ma puce

    continue d'écrire !!! surtout

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :