• "Chapeau bas !"

    "Chapeau bas !"S'il est aujourd'hui tombé en désuétude, le chapeau fut longtemps une pièce vestimentaire incontournable qui marquait le rang social dans toute la société, et moral chez les femmes.

    Cet accessoire vestimentaire jouait un rôle important dans les codes de bienséance : il fallait le mettre bas afin de marquer sa déférence ou son admiration envers une personne d'un rang social plus élevé, ou devant une femme. Les femmes quant à elles étaient dispensées de ce rituel.

    Si le chapeau a disparu, l'expression est restée pour marquer son admiration.

    Mais l'expression "chapeau bas !" trouve en réalité son origine dans notre Histoire.

    .

    1788. Le royaume de France est financièrement exsangue et le peuple croule sous les impôts et les taxes. Certains philosophes, Les Lumières, commencent à faire circuler des idées nouvelles qui remettent en cause le pouvoir divin des monarques.

    Louis XVI sent qu'il lui faut apaiser cette tension sociale et politique qui pourrait mettre à mal la monarchie, si elle devait s'étendre. Le 8 mai 1788 il décide de convoquer les États Généraux pour le mois de mai 1789. Siégeront les représentants des trois composantes de la société : la Noblesse, le Clergé et le Tiers-état, dont la représentation a été doublée, qui représente le peuple.

    "Chapeau bas !"

    Les États Généraux s'ouvrent le 4 mai 1789 et c'est peu dire que tout ce petit monde a bien du mal à se mettre d'accord ! Au point que le 20 juin les députés prêtent le serment du Jeu de Paume par lequel ils s'engagent à ne pas se séparer avant d'avoir rédigé une Constitution.
    Pendant ce temps, le roi est très occupé... il chasse en forêt de Marly !

    Finalement, le 23 juin, le roi décide enfin de se présenter devant l'Assemblée Constituante. Louis XVI propose un train de réformes, assez inattendues par rapport à la tradition monarchique.
    A la fin de la séance, il ordonne (chassez le naturel...) que chaque représentation en discute dans son coin, dans des salles séparées. Si Clergé et Noblesse sont prêts à obtempérer, il n'en va pas de même pour le Tiers-état qui, rappelons-le, est largement majoritaire.

    "Chapeau bas !"Le roi envoie alors son grand maître des cérémonies, Henri-Évrard marquis de Dreux Brézé, porter l'ordre au doyen du Tiers-état, l'astronome Bailly.
    Le jeune homme de 27 ans arrive dans la salle, canne à pommeau à la main et chapeau empanaché vissé sur la tête, comme le veut l'étiquette royale.
    Ce symbole de l'étiquette monarchique entraîne une réaction immédiate des députés qui lui lancent cette virulente interjection, "Chapeau bas !", voulant ainsi placer l'autorité du Peuple au-dessus de celle du roi.

    Pour l'anecdote, Dreux-Brézé refuse de mettre chapeau bas et, à court d'arguments, il quittera la salle en lançant un bien peu protocolaire mais retentissant "Merde !", oublié au profit de celui de Cambronne.

     

    Source : Emmanuel de Waresquiel, historien spécialiste de la Révolution, auteur de Sept jours (éditions Tallandier,  sept. 2020)

    « Atelier 5 Embellissons Noël !Choisir le camp de l'humour »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Novembre 2020 à 15:52

    Je trouvais le chapeau très élégant mais il fallait savoir le porter. 

    J'avais un oncle qui ne sortait jamais tête nue.

    Pour les femmes aussi j'aime mais pas pour moi, ma mère avait une expression qui disait que le chapeau m'allait comme un tablier à une vache mdr !

    Bonne fin de journée.

    2
    Dimanche 29 Novembre 2020 à 16:13
    Lydia

    C'est souvent cocasse l'origine des expressions ! 

     

    3
    Lundi 30 Novembre 2020 à 08:53

    Toujours un plaisir de découvrir l'origine de

    4
    Lundi 30 Novembre 2020 à 11:25

    Bonjour

    merci et chapeau pour cet article

    LOL

     

    je ne connaissais pas l'origine de cette expression,

    merci de nous en donner cet aspect historique et revolutionnaire

    et aussi cette origine du mot d'avant Cambronne he

    5
    Vendredi 4 Décembre 2020 à 09:56




    Bonjour,

    Passage de ce vendredi
    pour te souhaiter
    un bon weekend


    weekend de black friday
    en France, wouais
    on va aller voir
    ce qu'on va pouvoir
    peut etre acheter
    et consommer
    si les prix sont vraiment
    intéressants

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :