• Tu es pierre et sur cette pierre...

    Carrière calcaire ThaïlandePuisque que sur elle reposent
    Les sociétés, concepts,
    Idéologies et tant de choses
    Dont peu importe que je sois adepte,

    Il me faut la trouver !

    Cette pierre philosophale
    qui transforme les notions
    en bases de civilisations,
    est devenu mon saint Graal.

    Mais où en trouver matière ?

    De drôles de mines
    à ciel ouvert,
    En sombres mines
    creusées sous terre,

    Je cours la Terre.

    Veines de houille ou de charbon,
    Gisements d'or ou de calcaire,
    Je creuse, je fouille mais à quoi bon ?
    Pas une trace, pas un éclat de gulaire !!!

    Comment ont-ils posé ces pierres en gulaire
    Sans trouver trace de matière première ?

    Aurais-je, par hasard, trouvé l'explication
    Du lent effondrement des civilisations ?

    « Les Ateliers permanentsAtlier 133 (Ghislaine) L'éloge de ma folie »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Septembre à 06:59

    Que d'interrogations quant à l’effondrement de notre civilisation ! Un très bel écrit, bravo. Bises et bon mardi

      • Mardi 15 Septembre à 07:34

        Merci Zaza, bien que le jeu de mots soit... limite.

        Bisous

    2
    Mardi 15 Septembre à 10:17

    Bonjour

    retour de mon long weekend d'anniversaire

    qui fut bien reduit a moi et les parents,

     

    je ne voulais pas contaminer tout le monde

    en fetant dangereusement pour un moment de joie,

    qui peut finir en drame

     

     

    les hommes et les pierres,

    une longue histoire de civilisations

    mais comment faisaint ils avant pour construire d'enormes monuments

    sans les techniques que nous connaissons

    en nos temps modernes de jours vains

     

    operations du saint esprit ou des extraterrestres ? LOL

      • Mercredi 16 Septembre à 20:14

        Heu... à dire vrai je ne me posais pas la question.
        Je voulais juste faire un jeu de mot à la con

    3
    Golondrina63Auv
    Lundi 12 Octobre à 18:16

    Je passe au  hasard 

    J'ai lu un de tes commentaires 

    Tu jongles avec les mots 

    Tu te questionnes 

    Et on se questionne 

    Pourquoi chercher à rimer 

    Quand seul un petit mot suffit 

    Tu le nommes "rimarien" 

    Et tout simplement 

    Cela m'a plu 

    Bonne soirée 

    Moi j'écris comme je respire 

    Les mots savants restent chez eux 

     

     

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :